La commissaire à l’égalité belge voilée remet sa démission après des révélations sur son lien avec les frères musulmans

Elle avait été nommée le 1er juin 2021, date à laquelle elle avait défrayée la chronique dès son arrivée en tant que commissaire en refusant de retirer son foulard islamique.

Ihsane Haouach, 36 ans, éphémère commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les hommes et les femmes a justifiée d’une attitude de « défiance et de violence » à son égard, notamment sur les réseaux sociaux de la part de l’extrême droite et du parti libéral, pour expliquer son départ précipité de la coalition de sept partis qui dirige la Belgique depuis octobre 2020. Cette « écolo » qui était censée incarner le féminisme a surtout montré que l’islamo-gauchisme n’était pas qu’une réalité française, mais bien belge aussi.


« Changement démographique »

Après la claque politique, la réalité pourrait même être encore plus cinglante pour elle. Le premier ministre Alexander De Croo (parti libéral) avait désapprouvé publiquement une de ses sorties médiatiques récentes où elle affirmait que l’interdiction de port de signes convictionnels était « discriminatoire et inefficace ». Elle a remis sa démission quelques jours plus tard, le vendredi 9 juillet 2021 après de nouvelles révélations des services de renseignement sur son compte. Selon le quotidien Le Soir, elle aurait des liens avec les Frères Musulmans. Ce que le groupe Ecolo, dont elle est issue, a aussitôt qualifié de  »rumeurs ». Rappelons qu’en Belgique, où madame Haouach se félicitait le 3 juillet dans les colonnes du Soir d’un « changement démographique »*, on comptait 7% de musulmans d’origine marocaine pour sa plus grande partie, et que la capitale Bruxelles devrait être la première capitale de l’Union européenne à majorité musulmane à moyen terme (31% en 2015).

2 commentaires

  1. Changement démographique, remplacement de population, le rêve des écolos bobos qui rêvent de hammam où l’on se collent, de soirée colorée et poudrée, …
    La décadence est chez eux – dommage car il faut défendre la planète et vivre mieux, mais alors, en évinçant les écolos bobos on peut y arriver.

Laisser un commentaire