Un vendeur de Bouygues Télécom de 18 ans tué au couteau, son collègue grièvement blessé par un sénégalais de 62 ans qui contestait une facture téléphonique

Dans le centre commercial de Claye-Souilly (Seine-et-Marne), ce samedi, peu après 13 heures, un sénégalais de 62 ans vient se plaindre dans la boutique Bouygues Télécom d’une facture qu’il estime trop élevée pour un coup de fil passé à l’étranger. Furieux, l’homme revient quelques temps plus tard avec un couteau et blesse gravement un employé de 22 ans au thorax, avant de tuer d’un coup de couteau dans la région du coeur un deuxième vendeur, Théo, 18 ans, qui venait d’avoir son Baccalauréat et dont c’était le dernier jour de contrat d’alternance avant les vacances. Le deuxième homme a été transporté à l’hôpital dans un état grave, mais a pu parler aux enquêteurs comme son opération s’est bien déroulée.


Des passants héroïques

Un troisième vendeur parvient à s’enfuir et l’assassin s’enfuit par la galerie commerciale. Toujours aussi menaçant vis à vis des gens qui l’encerclent, il est stoppé par plusieurs hommes, notamment un commerçant (voir vidéo ci-dessous) un policier de la BRI et un gardien de prison hors service, qui l’immobilise grâce à des chaises avant l’arrivée de la police.

L’homme était connu pour des affaires de stupéfiants et était titulaire d’un titre de séjour valable jusqu’au 20 juillet 2021. Il était connu de la police pour des faits de violence entre 1993 et 2006, année à laquelle s’arrête l’enregistrement de ses méfaits au fichier des Traitement des antécédents judiciaires (TAJ). Ce sénégalais a été placé en garde à vue pour « homicide volontaire » et « tentative d’homicide volontaire ».

2 commentaires

  1. Bravo et merci ! « ça s’est fait tout seul, naturellement » voilà ce qui manque depuis des lustres à la France : même pas l’instinct de défense, de survie? pas d’héroïsme et ça continue d’entrer avec ou sans papiers mais avec des couteaux !

  2. Nous vivons dans un monde totalement incompréhensible. Un individu parce qu’il n’est pas content se croit pouvoir prendre les armes et agresser dans le but de tuer car il n’a pas gain de cause. Ces pratiques tribales, sauvages, d’un autre temps et surtout d’autres continents n’a rien à faire en France. Il est grand temps que l’Etat prenne ses responsabilité et nous nettoie tout cela en remettant nos lois, us et coutumes et bien vivre en France.

Laisser un commentaire