(Vidéos) Quand la majorité et les ministres LREM déclaraient solennellement qu’il n’y aurait pas de pass sanitaire pour accéder aux lieux de la vie quotidienne

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé l’élargissement du « pass sanitaire » pour contraindre tous les français à se faire vacciner ou présenter des tests négatifs au COVID aux restaurants, bar, terrasses, grandes surfaces, hôpitaux, maisons de retraite, lieux festifs et culturels, etc.
Mais que disait le gouvernement et la majorité parlementaire à ce sujet il y a quelques semaines en arrière? Que cela n’arriverait pas, pardi! « Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer ».

Voici un florilège des plus belles volte-faces des ministres et des parlementaires de La République en Marche, qui a l’époque reprenait en choeur l’idée que le « pass sanitaire ne concernerait pas les activité de la vie quotidienne ».


Le 12 mai 2021, Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, estimait cette mesure « excessive », et y être opposés « philosophiquement ».

Dans cette vidéo, on retrouve notamment, les déclarations solennelles de Gabriel Attal, Olivier Véran, Clément Beaune, Yaël Braun-Pivet ou encore Cedric O.

Enfin, pour la bonne bouche, comment qualifier les position d’Eric Dupond-Moretti, qui considérait que les prisonniers qui devraient se faire vacciner n’étaient pas des cobayes?

3 commentaires

Laisser un commentaire