Prêtre assassiné en Vendée par le Rwandais qui avait incendié la Cathédrale de Nantes

Le drame a eu lieu ce matin à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) : un prêtre de la communauté des Montfortains, Olivier Maire – 60 ans, a été assassiné par un clandestin rwandais de 40 ans. Celui-ci, un certain Emmanuel Abayisenga, s’est rendu spontanément à la gendarmerie après son acte de barbarie. Il était hébergé depuis quelques mois par cette communité catholique alors qu’il avait mis le feu à la Cathédrale de Nantes en juillet 2020.

Présent en France depuis 2012, il était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis 2019. Le Ministre, Gérald Darmanin, a rappelé que dans le cadre de l’exécution de sa peine, il était sous contrôle judiciaire et à ce titre ne pouvait pas être expulsé.


Les réactions politiques se sont multipliées :

Le Sénateur de Vendée connaissait la victime et a exprimé son émotion et son indignation :

Cette horreur rappelle le meurtre, dans son sommeil, le 12 mai 2021, dans le département de la Manche d’un président d’association pro-migrant par un afghan à coup de barre de fer. Attendons-nous un crime de plus pour le renvoyer au Rwanda?

Laisser un commentaire