Bruno Le Maire n’est « pas de droite » après avoir dit exactement l’inverse en 2017 pour soutenir Macron

A quoi reconnait-on un homme politique sans convictions? Il suffit d’avoir quelques archives et de lui laisser le temps de dire tout et son contraire. Démonstration avec le ministre de l’économie Bruno Le Maire, qui a rejoint Macron après dit pis que pendre.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. B. Lemaire ‘ewt pas, c’est tout, du moins en politique.
    Il vire tout vent et n’a pas d’azimut autre que celui de se montrer.
    Il ne faut pas le suivre, il mène à rien.

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 006 420 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :