Le porte-parole de LREM souhaite l’abandon de la France de son siège au Conseil de sécurité de l’ONU

Le président de la République Emmanuel Macron avait tenté d’éteindre l’incendie provoqué par l’information donnée en une le mercredi 22 septembre 2021 par le quotidien britannique Daily Telegraph que la France envisageait de céder son siège au Conseil de sécurité de l’ONU au bénéfice de l’Union européenne en ces termes: «Non, la France n’a pas proposé de laisser son siège au Conseil de sécurité des Nations unies. Il est à la France et le restera.»

Tout le monde n’a pas forcément entendu le message du Président de la République. Comme Roland Lescure, porte-parole de La République en Marche et président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale et fervent fédéraliste, qui a déclaré au Figaro:

« On peut aussi imaginer, au-delà de 2030, que la France partage son siège au Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unis (ONU) avec les autres nationaux européennes ».

Roland Lescure, porte-parole de La République en Marche

C’est le jeu des chaises musicales en Macronie?

2 commentaires

  1. bah oui ! pourquoi pas ! entre autres saloperies continuons par celle-là, profitons de ce que le marasme s’amplifie

Laisser un commentaire