Deux clandestins cambriolent et manquent de blesser un policer à Marseille, ils ressortent libres

Cette affaire marseillaise illustre parfaitement le désastre de notre Justice.
Deux cambrioleurs dans les quartiers Sud de la Bonne-Mère (8ème arrondissement), pris sur le fait, ont fui à l’arrivée des policiers.

L’un des deux malfaisants a tenté de s’enfuir par un toit fin, et le policier à ses trousses a failli passer au travers de celui-ci en le pourchassant. Par chance il n’a pas été blessé. Quand à l’homme en fuite, il a glissé et s’est blessé à l’abdomen et à la bouche avant d’être arrêté.
Le deuxième individu, lui, s’est évanoui dans la nature avant d’être interpellé peu de temps après dans une rue voisine.


Plus de place pour les déferrements

Amenés au commissariat, la police retrouve sur les deux individus, qui sont clandestins, et n’ont ni papiers ni adresses, des bijoux volés qui sont formellement identifiés par leur propriétaire. Du côté de la Justice, on prétexte qu’il n’y a plus de place pour les déferrements pour relâcher les deux hommes avec un papier les invitant à se représenter au tribunal à une date ultérieure (La Provence). Voilà l’impunité zéro, vantée par le Gouvernement, en marche!

2 commentaires

Laisser un commentaire