En Belgique, la Cour Constitutionnelle interdit l’abattage rituel sans étourdissement de l’animal

Depuis 2019, il est interdit par décret en Wallonie et en région flamande d’abattre des animaux sans étourdissement préalable, y compris en vue de leur consommation dans un cadre de principes religieux. Cette tradition est présente dans les cultes juifs et musulmans. La Cour Constitutionnelle belge a rejeté jeudi les recours de nombreuses associations religieuses contre ces décrets, arguant que « la protection du bien-être des animaux en tant qu’êtres sensibles constitue un objectif légitime d’intérêt général ». Cette décision corrobore celui de la Cour de Justice de l’Union européenne, qui a déjà statué en décembre 2020 dans le même sens, au nom de la protection et du bien-être animal.

Dans le cadre actuel, les deux principales Régions du pays autorisent au maximum un étourdissement électrique qui provoque une perte de conscience de l’animal. Reste maintenant à convaincre la région de Bruxelles, où la communauté musulmane est très importante (en 2015, 23,6 % des Bruxellois étaient musulmans).

Un commentaire

  1. Ca va bientôt faire un an et il semble que rien n’a été fait puisqu’il faut encore et encore une pétition !

Laisser un commentaire