Élisabeth Lévy : « Un homme se fait frapper car blanc, c’est une réalité qu’on ne veut pas voir »

La journaliste et essayiste Élisabeth Lévy l’explique au micro de Sud Radio: À Lyon, vendredi dernier Emma et son compagnon Florian, 26 et 33 ans, se trouvent devant un bar Place des Terreaux. Ils se font agresser parce que la jeune femme n’acceptent pas de se faire draguer par deux jeunes qui en va rameuter d’autres pour frapper à huit le jeune homme aux cris de « Nique-lui bien sa mère à ce fils de pute de blanc ». Dans les médias, c’est le service minimum et même le silence autour de ce fait divers qui ne s’inscrit pas dans le schéma diversitaire dominant.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 006 940 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :