Le magistrat Charles Prats mis sous surveillance par le gouvernement… pour avoir enquêté sur la fraude sociale

C’est un nouveau coup de boutoir contre la liberté d’expression de la part du pouvoir macroniste. On l’apprend par le biais de Libération, le magistrat Charles Prats secrétaire national de l’UDI, délégué d’un syndicat de magistrat est sous le coup d’une enquête administrative alors qu’il ose dénoncer dans 2 livres (Cartel des fraudes et Cartel des fraudes 2) la fraude sociale!

Laisser un commentaire