C’est confirmé: il y a eu 2% d’hospitalisations en 2020 pour Covid-19

Le complotisme est tellement venu sur le devant de la scène, qu’aujourd’hui, quand on entend de vrais chiffres, on a peine à y croire.

Or, les chiffres proviennent du rapport de l’Agence technique d’information sur l’hospitalisation (Atih), agence publique qui collecte les données des établissements de santé. Ils révèlent que les hospitalisations pour Covid-19 en 2020 n’ont représenté que 2% du total des hospitalisations, et seulement 5% des admissions en soins critiques. Information confirmée par le service de vérification de Libération.

Le docteur Martin Blachier, spécialiste en santé publique, explique que ces chiffres ne sont pas en relation avec la réalité de terrain où pendant deux ans nous avons vu des services de réanimation totalement submergés obligeant le transfert des patients vers d’autres hôpitaux en France et à l’étranger que ce soit par train ou par avion. Ce surcroît d’activité exceptionnel a saturé les hôpitaux d’ores et déjà sous tension notamment en hiver.

Pour être tout à fait juste, il faut une donnée supplémentaire capitale : la durée d’hospitalisation.

Patients Covid 2020ADMISSIONJOURNÉE HOSPITALISATIONDÉCÈS
HOSPITALISATION2%4%12%
SOINS CRITIQUES5%8%13%
RÉANIMATION11%19%15%
Part des Patients Covid-19 versus totalité des Patients à l’hôpital (Source: ATIH, 2021)


Un biais important vient nuancer ces chiffres étonnants: deux pics épidémiques ont marqué l’année 2020 en mars et en novembre, comme nous le savons. Les chiffres mentionnés ci-dessus sont réels mais lissées sur l’année. On comprend aisément que l’arrivée des patients sur ces périodes délicates a complètement bouleversé le fonctionnel classique des hôpitaux. De plus, un déséquilibre régional du Covid-19 a également amplifié le phénomène.


Laisser un commentaire