L’hallucinant laxisme face aux « faucheurs volontaires » de l’Aveyron

C’est une insupportable impunité dont bénéficient depuis des années les associations dits de « faucheurs volontaires » qui s’en prennent aux semences génétiquement modifiées, issues de l’excellence de la recherche française.

Hier, mercredi 10 novembre 2021, 80 de ces activistes se sont introduits illégalement de nouveau dans les locaux de l’entreprise RAGT à Calmont (Aveyron).


27ème intrusion et pas de condamnation

C’est la vingt-septième fois que ces illuminés agissent de même. Ils ont détruit à 17 reprises des semences. Cette fois-ci, ce sont 4.000 hectares qui seront privés d’herbicides par cette action. Et les gendarmes connaissent parfaitement chacun des individus impliqués, qui sont convoqués ultérieurement pour prendre l’empreinte de leur ADN.

Et bien, accrochez-vous bien, dans le cas de cette entreprise, dont le patron témoigne sur Twitter, il n’y pas eu un seul procès, pas une seule condamnation!

On a affaire à un écoterrorisme, un obscurantisme qui a bonne presse, contrairement aux complotistes ordinaires. Ainsi, l’antenne locale de France 3 relaie complaisamment la terminologie des activistes, en parlant d' »inspection citoyenne » au lieu « d’intrusion violente« .

Un commentaire

  1. Si les Faucheurs Volontaires ne sont pas poursuivis, c’est tout simplement que ce gouvernement a le nez sale du caca dans lequel les FV le font renifler. Il sait qu’il est hors la loi vis à vis du Conseil d’État qui lui enjoint depuis 2 ans de se mettre en conformité avec les décisions de la Cours de Justice Européenne sur les OGM et ne le fait toujours pas. Il ne tient pas trop à ce que ça se sache. Surtout en période d’élection.

Laisser un commentaire