La laïcité bafouée par la montée de la pratique islamique à l’école

L’école est laïque et républicaine, c’est un lieu neutre. Cette évidence fait bel et bien partie du passé car l’islam politique s’infiltre insidieusement dans les écoles, même en primaire, et gagne du terrain d’année en année.
Jean-Pierre Obin, ancien inspecteur général de l’éducation nationale, dans son livre de 2004 «Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école», alertait déjà dans un rapport portant son nom la montée grandissante de l’islamisme dans les écoles. Ce rapport fut dans un premier temps caché comme la poussière sous le tapis et enfin découvert grâce à des fuites. Aujourd’hui, Monsieur Obin confirme un aggravation de la situation, amplifiée par le fait que les professeurs baissent les bras et que les élèves quittent ces écoles ghettos.


Le ramadan institutionnalisé

Un professeur, cité par Le Figaro abonnés, avoue lui-même avoir été surpris par le nombre croissant d’élèves demandant à quitter la classe dès la nuit tombée pour pouvoir manger plus tôt en période de ramadan. Dans le même esprit, nous trouverons des tables séparées en fonction de la religion ou encore des absences à la piscine pour des raisons religieuses. Et bien évidemment, c’est toléré au nom du « pas de vague » alors que les élèves ne peuvent contester au nom de leur religion l’enseignement dispensé.

Le plus effrayant c’est lorsque les parents reçoivent un formulaire pour savoir si leurs enfants font le ramadan ou non et auquel cas bénéficient d’une remise exceptionnelle au titre de «la pratique du jeune cultuel». Nous rappelons ici que la sollicitation par les gestionnaires d’établissement, les collectivités de rattachement ou les prestataires de restauration scolaire tendant à savoir si « au titre de la pratique d’un jeûne cultuel » un élève « fera le ramadan » ou « le carême » ou non doit être strictement prohibéeLa seule mention des dates de l’absence, à fournir par les parents, doit suffire.

Un commentaire

  1. Nous sommes dans letemps de la ténèbre. Les Politiques souhaitant mettre en place leurs programmes destructeurs de l’Homme et de son remplacement à besoin d’abattre le seul Rempart défenseur de l’humanité : Le Christianisme. Alors ils vont se compromettre avec l’Islam qui est politique et qui saura contenir ses fidèles.

Laisser un commentaire