(Vidéo) Au Canada, la Prix Nobel de la Paix Nadia Murad censurée pour avoir parlé de l’Etat Islamique dans son ouvrage

Nadia Murad, est une jeune femme irakienne de 28 ans, auteur du récit La dernière fille : mon histoire de captivité et mon combat contre l’État islamique. Elle avait reçu le prix Nobel en 2018 conjointement avec Denis Mukwege, qui se bat contre les mutilations génitales des femmes en République démocratique du Congo.

Dans son ouvrage, la jeune yézidie expliquait comment elle avait fuit vers l’Allemagne en 2014 la condition d’esclave sexuelle que lui ont imposé 13 soldats de l’Etat Islamique pendant 3 mois dans son pays.

Elle fait actuellement l’objet d’une censure de la part du Conseil scolaire de Toronto, qui ne lui ont pas donné un agrément pour les clubs de lectures, au motif que son livre risque d’être considéré comme pouvant « déclencher de l’islamophobie » et ne pas relever de ses catégories « culturellement pertinentes ». On marche sur tête !

Laisser un commentaire