(Vidéo) Interview de Michel Barnier (7/9) Mieux me connaître

Le candidat à la présidentielle, Michel Barnier, a accordé à La Droite au cœur une interview exclusive en 9 parties. Dans cette partie, il parle de son expérience de montagnard dans le fait de traverser cette campagne présidentielle avec sérieux et solidité.

La Droite au cœur: Une campagne présidentielle est toujours longue et difficile, est-ce qu’à la manière d’un alpiniste, vous avez un endroit où vous reposer, vous ressourcer ?

Michel Barnier: D’abord je suis habitué aux randonnées comme le montagnard que je suis, sans être alpiniste d’ailleurs, mais j’ai l’habitude des grandes randonnées. J’ai consacré 10 ans de ma vie – 10 ans! – Pour 16 jours quand on a organisé avec Jean-Claude Killy les Jeux Olympiques d’Albertville. C’était une longue randonnée, hein ! Avec un beau succès national, une fierté nationale et puis plus récemment, le Brexit qui était très compliqué, qui reste très compliqué, c’est quatre ans et demi de travail. Donc oui cette campagne est longue, elle est difficile comme toute campagne présidentielle. Je m’y suis engagé avec beaucoup de réflexion, hein parce que je pense que je suis prêt à être dans cette mission de chef de l’État et que je suis, je pense capable d’être utile à notre pays avec l’expérience qui est la mienne d’élu local pendant 20 ans en Savoie, de ministre à plusieurs reprises de Jacques Chirac ou de Nicolas Sarkozy et l’expérience internationale. Donc il n’y a pas de fébrilité dans mon attitude et je n’ai pas de plan de carrière, hein. Je veux simplement être utile si les militants et les adhérents des Républicains le souhaitent. Je suis prêt à être utile. 

Où est-ce que je me ressource ? En famille avec mon épouse, mes enfants, mes petits-enfants et puis aussi dans les bois parce que j’adore les arbres. Je pense d’ailleurs que c’est important d’aimer les arbres.

Laisser un commentaire