AccueilJusticeLaxismeLa "droitisation" de l'électorat français ressort nettement d'un sondage IFOP

La « droitisation » de l’électorat français ressort nettement d’un sondage IFOP

L’IFOP (Institut français d’opinion publique), à l’initiative de la LICRA qui s’inquiète de la montée d’Eric Zemmour dans les sondages de la future Présidentielle, a effectué un sondage* sur un échantillon de 4.500 personnes (du 9 au 13 octobre 2021) sur les thèmes de l’immigration, de l’insécurité, de l’identité française et la Justice notamment. Cette étude corrobore l’étude menée sur les jeunes européens avec des questions similaires.

Nous vous proposons ci-dessous les principaux enseignements de l’IFOP en graphique.


Immigration, Islam, déclin de la France

Les deux tiers des électeurs français interrogés considèrent que l’assimilation des étrangers ne fonctionnent plus en France. Et ils sont même 83% à déclarer que les étrangers doivent vivre à la française.


La sentiment d’insécurité en France

Le chiffre se maintient à un très haut niveau depuis les mandats de Hollande et de Macron: aujourd’hui, pour 63% des électeurs interrogés, on ne se sent en sécurité nulle part en France.

Pour les français interrogés, il y aurait trop d’immigrés en France (69 %), « on ne se sent plus en France » (67%) et l’immigration serait la principale cause d’insécurité (62 %). Ils sont presque 4 sur 5 à penser que la France est en déclin. Enfin, ils sont 68% à penser que l’Islam est une menace pour l’identité de la France.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

%d blogueurs aiment cette page :