AccueilPolitiqueToutes les gauches s'unissent pour censurer le meeting de Zemmour à...

Toutes les gauches s’unissent pour censurer le meeting de Zemmour à Villepinte

Dès l’instant où Eric Zemmour fêtait le fait qu’il faille déménager son premier meeting de candidat à la présidentielle le 5 décembre 2021 du Zénith de Paris (6.800 places) à Villepinte (20.000 places environ), Stéphane Troussel, le président du conseil départemental socialiste de Seine-Saint-Denis, a lancé une pétition contre le propriétaire du Parc des expositions de Villepinte. Elle indique qu’Eric Zemmour est incompatible avec « la charte des valeurs » signée en 2009 par le groupe Viparis, propriétaire des murs.

« Il y a une contradiction à avoir signé en 2009 une charte qui promeut la diversité culturelle, ethnique et sociale, qui s’engage contre les discriminations sous toutes ses formes, et accueillir ce polémiste raciste, candidat d’extrême-droite à l’élection présidentielle »,

Stéphane Roussel, président du conseil départemental socialiste de Seine-Saint-Denis

Il est rejoint par Amine Mbarki, élu PS de Montreuil, dans l’heure des pros 2 (voir à partir de 21:29): « La question n’est pas de ne pas le laisser parler. On interpelle le propriétaire ». Qui a été obligé de s’excuser, au nom des socialistes d’avoir laissé la même salle pour les islamistes autour Tariq Ramadan en non-mixité il y a quelques années.

Comble du comble, c’est le même Stéphane Troussel et la même majorité socialo-communiste qui ont accueilli le Congrès de l’UOIF, l’organisation islamiste, au Bourget en 2017… Cette organisation proclamait : « le Coran est notre Constitution ».

Du côté de Julien Dray, membre du bureau national du Parti socialiste, on parle d’erreur, puis on consent à parler de faute et pousse le raisonnement jusqu’au bout: « Si on l’interdit de meeting, il faut l’interdire de parole ».

Du côté de La France Insoumise et des syndicats

Pour l’insoumise Clémentine Autain (qui s’oppose en cela à jean-Luc Mélenchon), « Eric Zemmour n’est pas le bienvenu en Seine-Saint-Denis » en tant que députée de Villepinte.

Du côté de la CGT et de Solidaires, on appelle à manifester dimanche à 13h à Paris « pour faire taire » Éric Zemmour. Rien que ça.

L’essayiste Laurence Taillade fait une analyse fouillée de cette détestation d’une certaine gauche chez qui la censure est coutumière dans Le FigaroVox.

« Stéphane Troussel se livre à l’exercice favori de son camp : pleurnicher sur des ressentis de minorités hurlantes et ignorer la réalité des masses silencieuses ».

Laurence Taillade, essayiste, auteur de L’urgence laïque (Ed.Michalon) et Être une femme en 2020 (Ed. Michalon) et coauteur d’Une France soumise.

C’est le moment idéal pour la gauche de méditer cette citation apocryphe de Voltaire :

« Monsieur l’abbé, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire » 

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :