macron tristesse desespoir Tetiere
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

A quelques jours seulement de son allocution du 31 décembre, Emmanuel Macron, toujours pas « officiellement » candidat, mais qui ne contredit jamais ses interlocuteurs quand ils lui prêtent l’intention d’être disponible pour le pays pour 5 ans de plus (Il dit: «On ne transforme pas un pays en 5 ans, je projette à 10 ans»), avait enregistré une discussion badine pour TF1 et LCI, où il s’autojustifiait sur sa personnalité.

Et le moins que l’on puisse, c’est qu’il n’a pas convaincu le peu de français qui ont suivi tout ou partie de son intervention: 3,8 millions de téléspectateurs, contre 7,3 millions pour l’interview de Eric Zemmour, 14 millions pour Nicolas Sarkozy en janvier 2012. C’est en tous cas le résultat d’une enquête d’Odoxa Backbone Consulting pour Le Figaro:

Seuls 37% des français l’ont jugé «convaincant». 60%, a contrario, considèrent que son bilan est « mauvais ». Ils sont le plus sévère avec son inaction sur l’immigration (79%), le pouvoir d’achat (76%) et le chômage (61%).

Les deux tiers des français considèrent que Macron apparait comme un candidat plus que d’un président. La même proportion (63%) estiment que Macron ne devrait pas se représenter. Puisse-t-il être entendu!

Un commentaire sur “L’interview enregistrée de TF1 de Macron a dégradé son image”

Laisser un commentaire