laurent wauquiez micro Tetiere
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

Nous vous parlions de la mise à pied de ce professeur d’allemand Klaus Kinzler qui a été victime de menaces de mort et que sa direction vient de mettre à pied. C’est le dernier épisode d’un établissement à la dérive sur le plan idéologique, cédant à la censure à tout va. En réaction, Laurent Wauquiez retire les 100.000 € de subventions que la Région Rhône-Alpes accorde à Sciences-Po Grenoble.

Depuis cette prise de décision ferme et punitive, la Direction de l’école se dit soudainement ouverte à une discussion avec Laurent Waquiez. Pour l’école, il faut disscocier la politique du financement de l’IEP. Mais lorsqu’il s’agit de dissocier le racisme de l’islamophobie, l’école est sourde et ne comprend pas pourquoi elle est accusée de wokisme et de dérive idéologique.

Marine Le Pen a salué d’un « bravo » l’action de Laurent Wauquiez, Eric Zemmour félicite l’ex patron des LR et nous n’avons pas encore entendu la voix de Madame Pecresse.

Un commentaire sur “Woke contre Wauquiez: La Région Auvergne-Rhône-Alpes retire ses subventions à Sciences-Po Grenoble”
  1. Très bonne initiative ! L’argent public n’a rien à faire dans cette institution de l’enseignement supérieur, qui à perdue le nord , en l’espèce de l’esprit RÉPUBLICAIN.

Laisser un commentaire