AccueilCOVID19Médecins expertsCovid-19: Avant même le réveillon, la gueule de bois des vaccins à...

Covid-19: Avant même le réveillon, la gueule de bois des vaccins à répétition

Emmanuel Macron nous avait promis les « jours heureux » (allocution du 13 avril 2020), le retour à la vie normale, l’art de vivre à la française… et, en cette veille de Noël 2021, nous sommes toujours au même stade: les masques, la fermeture des boites de nuit, le retour en force du télétravail, les restaurants, certes ouverts, mais jusque quand? Et ce n’est pas l’obligation du pass vaccinal qui va améliorer le moral des français…

Le gouvernement nous a dit « faites-vous vacciner », c’est la seule solution pour combattre le Covid-19. Les français ont obéit: 51,5 millions de français sont complétement vaccinés à ce jour (soit 89,3% des plus de 12 ans) et « l’immunité collective« , dont l’expression a été retirée du vocabulaire du Ministre de la Santé, n’est toujours pas atteinte. Ce n’est d’ailleurs même plus un sujet!


La cinquième dose arrive

Interrogé sur Brut samedi 18 décembre 2021, Olivier Véran, le premier à avoir parlé ouvertement d’« obligation vaccinale déguisée » évoque d’ores et déjà le « besoin d’une quatrième, ou d’une cinquième dose ». C’est le mythe de Sisyphe au pays des Diafoirus.

Pendant ce temps, le virus continue de muter allègrement et nous empêche de vivre sereinement. Les services de réanimation sont encore plus saturés qu’il y a un an: 3.147 patients contre 2.719 l’an dernier (22 déc 2021 versus 22 déc 2020). Tandis que le taux d’occupation des lits en réanimation est aujourd’hui de 62,2%, il était de 53,8% il y a un an, jour pour jour.

Le séjour des patients en réanimation est toujours aussi long (15,7 jours en 2020 selon l’Agence Technique de l’information sur l’hospitalisation), toujours compris entre 15 jours et 3 semaines d’après les différents spécialistes interrogés.

Au vu de ces chiffres, bon nombre de français doutent de l’utilité de la vaccination et se font vacciner parce qu’ils n’ont pas le choix (en particulier pour le travail).


Une mortalité moindre due à Omicron ?

La seule et unique bonne nouvelle, c’est la baisse de la mortalité en réanimation : il y a un an, elle était de 25% : 1 patient sur 4 décédait en réanimation (source: l’Agence Technique de l’information sur l’hospitalisation), aujourd’hui, ce chiffre serait compris entre 10 à 15% selon les chefs de services de réanimation interrogés. Est-ce grâce à la vaccination, à l’expérience des réanimateurs? Probablement les deux.

Si vous faites partie des français non vaccinés, sachez que d’après Santé Publique France :
76,2% des moins de 65 ans en réanimation sont non vaccinés
49,5% des plus de 65 ans en réanimation sont non vaccinés


L’OMS met en cause la stratégie des pays riches

Face au variant Omicron qui se propage à vitesse grand V, 2 doses du vaccins AstraZeneca ne vous protège aucunement. Pour les vaccins à ARNm, la protection avec 2 doses n’est que de 19% (mais 70% contre les formes graves) et passe à 77% avec un troisième dose.

Cependant, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a alerté hier sur le fait que les doses de rappel qui vont se succéder n’éradiqueront aucunement le virus de la Covid-19, au contraire. Le virus va muter de plus en plus et c’est une course à l’échalotte sans fin.

Pour l’heure, l’OMS indique que ce nouveau variant ne provoque pour l’heure que des formes légères de la Covid. Il faudrait que le monde entier se vaccine en même temps et qu’il n’y ait pas seulement 15% de la population mondiale qui soit vaccinée car le virus est surtout dangereux face à une population qui n’a reçu aucun vaccin!

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :