Acte d’une déséquilibrée ou entreprise terroriste? A Marseille, on a frôlé le pire

Ce mercredi 22 décembre 2021 vers 14H30, une femme voilée a tenté de percuter volontairement plusieurs automobilistes sur un col du massif des Calanques près de Marseille.
Quelques minutes avant, plusieurs chauffeurs avaient prévenu la police qu’une jeune dame priait sur la voie publique, Coran à la main. Sitôt sa prière faite, la jeune femme est remontée dans sa voiture et a fait des manœuvres visant à faire tomber des voitures dans le vide. Une fois à l’arrêt, un automobiliste est descendu de sa voiture car il croyait qu’elle voulait se jeter dans le vide. Il s’approcha d’elle pour tenter de la dissuader et elle était en ligne avec quelqu’un, haut parleur allumé qui aurait dit « d’appuyer si l’individu s’approchait »… Ce témoin a manqué de peu de se faire renverser.


Elle prononce Allah akbar lors de son interpellation

Interpellée in extremis, elle dit avoir «bien agi» et répète « Allah akbar » à plusieurs reprises lors de son interpellation. D’après ses dires, elle serait en relation avec des terroristes. Elle fera un malaise pendant sa garde à vue et sera transférée au final en psychiatrie. En 2019, elle avait déjà fait un séjour dans un tel service pour délire et paranoïa quand elle habitait Limoges.

Cette femme de 34 ans, nommée Asma B, est connue à Marseille des services de police pour destruction de bien privé. L’affaire suit son cours.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 008 783 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :