islam priere devant coran Tetiere
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

Une façon de boucler l’année qui fait froid dans le dos. Vendredi 31 décembre 2021, à Paris, un juge antiterroriste a remis en liberté un individu de 27 ans originaire de Bobigny fiché pour radicalisation islamiste depuis 2017, contre l’avis du juge d’instruction, ce qui est rarissime.

Le jeune homme avait été interpellé en Turquie (où il séjournait avec sa mère de 64 ans) par les autorités turques, et rapatrié par la Direction générale de la sûreté intérieure (DGSI). Si la mère de famille a été relâché immédiatement par les turcs, le jeune homme lui a aussitôt déclenché un signalement auprès de la DGSI.


Frontière turco-syrienne

En effet, l’homme a été arrêté par la police turque à proximité de la Syrie, dans la zone où les européens rejoignent les rangs de l’Etat islamique. Le juge français a décidé de ne pas placer l’individu en détention comme l’y invitait le juge d’instruction qui l’a accueilli en France, mais de le placer sous le statut de témoin assisté avec une surveillance ordinaire pour ce type d’individus. Rappelons que selon les chiffres officiels, il y a 22.000 personnes fichées pour islamisme en France, dont 8.000 de façon « active » Le Parisien (Payant)

Laisser un commentaire