absurdistan ministre djebarri droit boire train
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

« Si vous avez un besoin impératif de boire ou de manger dans le train, vous pourrez retirer votre masque rapidement et le remettre tout de suite après »

Jean-Baptiste Djebarri, ministre des transports

Pourquoi une telle annonce de la part de Jean-Baptiste Djebbari ce matin sur BFM TV? Le Ministre des transports a du préciser les annonces de Jean Castex du 27 décembre dernier qui annonçait l’interdiction formelle de boire ou de manger dans les transports en commun : train, avion, bus quelque soit la durée du trajet…

En huit jours, nous passons d’une interdiction totale de boire ou de manger à une autorisation conditionnelle, oui, sous condition d’un besoin impératif, c’est à dire au bord du malaise ou de l’hypoglycémie, non? Du fait de la contagiosité du variant omicron, il faut porter le masque tout le temps et partout, en intérieur, en extérieur, y compris pour vos mioches.


Opération culpabilisation

S’en est donc fini le petit plaisir de siroter un petit verre pendant le voyage (même pas de débat sur la position assis ou debout), fini le bon sandwich SNCF : les wagons-bar seront fermés jusqu’au 23 janvier.
Le président avait donné le ton dans ses dernières prises de parole, nous avions désormais des devoirs avant d’avoir des droits.
Encore une fois, on nous fait culpabiliser
, même sur le fait de grignoter pendant 5 minutes dans un train alors que le voyage dure 6 heures, ce ne sera qu’à peine toléré…
Quels droit nous restera si le Covid-19 n’en fait qu’à sa tête encore quelques années?


Laisser un commentaire