roxana maracineanu sportifs non vaccinees
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

La ministre délégué aux Sports Roxana Maracineanu, répondait vendredi 7 janvier 2022 au micro de France Info à la polémique entourant le numéro un mondial de tennis, Novak Djokovic, qui refuse de dire s’il est vacciné ou non contre la COVID-19. A ce titre, le joueur de 34 ans qui a été placé en quarantaine en posant le pied en Australie, où il devait disputer le premier tournoi du Grand Chelem de l’année.


Bulle sanitaire

La ministre a évoquée l’idée de mettre en place une « exception sportive » pour dispenser les grands sportifs non vaccinés de quarantaine à leur arrivée en France, « ce qui permettra en France à quelqu’un comme Novak Djokovic de pouvoir entrer sur le territoire ».

De plus, la ministre des sports a assuré que la «bulle sanitaire» autrement appelée «boucle fermée» des grands événements sportifs type Roland-Garros et qui est mise en place pour les Jeux Olympiques d’hiver en Chine permettait d’accueillir des non-vaccinés sur les terrains de compétition. L’ensemble de ces mesures devraient être discutées lundi prochain dans le cadre du Comité interministériel de crise (CIC) « pour redéfinir concrètement, précisément, compétition par compétition, ce qui peut se passer dans les semaines à venir » (France Bleu)
Les amateurs et les licenciés en club, eux restent soumis au « passe vaccinal » dès qu’il remplacera le « passe sanitaire ». Une rupture d’égalité choquante, emmerdante, au nom du fric. 

Laisser un commentaire