philippe de gaulle
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

S’agissant de l’immigration algérienne, il est très clair qu’il faut prendre les gens dont on a besoin. Cela s’appelle la politique des quotas. Il faut révoquer les accords de libre circulation qui ont été signés après l’indépendance algérienne, du temps de mon père, et dramatiquement aggravés par le regroupement familial. On a une société déstabilisée, composée de gens qui transportent leurs mœurs ici.


Respect des coutumes

Un exemple de mœurs incompatible ?

La viande halal. La France dit que l’on doit tuer les animaux après les avoir étourdis, point final. On ne veut de mal à personne, mais notre pays est comme ça. Notre pays a été fait en deux mille ans, et on en respecte les coutumes. Celui qui veut quand même de la viande halal, il doit l’importer par La Poste…


PS: Merci à Jean-Bernard « Colucci » pour cet article.

Laisser un commentaire