pistolet beretta 9 mm cartouche Tetiere
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

Aux Assises de Bobigny, on juge jusque vendredi El Hadji Bamba, un homme de 36 ans, qui en août 2019 avait abattu de deux balles de 9 mm à bout portant un pizzaïolo dans un kebab de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), sous prétexte qu’il n’obtenait pas un sandwich (gratuit, semble-t-il) assez vite. Sa victime, Mohamed Fares Ben Yahiaten, 29 ans, venu de Tunisie sur une embarcation de fortune et vivait en France depuis 9 mois, est morte sur le coup.


26 condamnations

L’homme, très alcoolisé, avait consommé au moins deux flasques de whisky et était un coutumier de l’intimidation auprès des commerçants. Ainsi, le gérant du kebab avait donné pour consigne de lui donner un sandwich gratuit de temps en temps pour ne pas avoir de problème.

Son casier judiciaire compte pas moins de 26 condamnations qui s’étale sur 10 pages, notamment, pour conduite sans permis, violences, vol, menaces de mort ou détention de stupéfiants. Sa famille évoque de son côté un être «compréhensif et empathique (…) très protecteur et bienveillant» avec sa sœur benjamine, atteinte de trisomie.
A la question de la Présidente du Tribunal: «Qu’est-ce qu’on aurait pu faire pour éviter un casier judiciaire comme le vôtre?» El Hadji Bamba répond: «J’ai rien à dire à ce sujet-là».
Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Laisser un commentaire