estrosi membre du parti edouard philippe veut priver les non vaccines d assurance chomage
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

Jeudi 13 janvier 2022, le maire de Nice, Christian Estrosi, qui a rejoint le parti d’Edouard Philippe, Horizons, début décembre 2021, a fait une sortie polémique au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, en affirmant qu’il souhaitait l’obligation vaccinale contre la Covid-19 pour tous les français, et de priver les non-vaccinés d’assurance chômage, à l’image de ce qu’ont fait les canadiens depuis le 1er janvier 2022 par une loi fédérale.


Sous-citoyens

Ainsi, non content d’avoir très envie d’emmerder les non-vaccinés, on trouve désormais des gens dans la majorité qui veulent les priver de revenus. Rappelons que dans tout système assurantiel, le risque est partagé par l’ensemble des assurés, sans distinction. Un détail dont ne s’est pas encombré Estrosi. Si ces non-citoyens (pour reprendre l’expression présidentielle) ne meurent pas dans les services de réanimation, ils crèveront donc de faim, c’est ce qu’il pense sans doute.

« Demain qui seront les nouveaux sous-citoyens? Fumeurs? Chauffards? La tolérance zéro c’est pour ceux qui ne respectent pas la loi. Or celle-ci n’établit aucune obligation vaccinale. La solidarité nationale ne s’accommode pas de la «préférence vaccinale» ».

Julien Aubert, Twitter, 13 janvier 2022

Même dans la majorité on est très mal à l’aise avec l’éructation de la recrue du Président Macron.

Laisser un commentaire