balance justice tetiere
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

Mardi 11 janvier 2022, deux mineurs non accompagnés qui venaient d’y arriver samedi volent une voiture, qu’ils conduisent sans permis et dégradent des installations au foyer de l’Enfance départemental de Chantepie, dans la banlieue sud de Rennes. Interpellés à Rennes, puis placés en garde à vue, les deux compères se sont rebellés contre les forces de l’ordre en refusant la prise d’empreinte (ce qui pour effet de ne pas pouvoir établir d’identité dans la procédure à expiration de la garde à vue) et l’un des deux individus a même craché au visage d’une femme policière, qui a porté plainte. Le bilan des courses: un rappel à la Loi.

Le procureur général auprès de la Cour d’appel a déployé sa plus belle novlangue pour tenter de disculper l’institution judiciaire, mise en cause par les syndicats de policiers à la connaissance de ce jugament:

«La réponse apportée par le parquet de Rennes, à savoir un rappel à la loi, qui n’est pas un classement sans suite, est l’illustration de la difficulté procédurale d’établissement d’identité dans un laps de temps très court, ne permettant pas de réponse pénale plus contraignante, ce que l’ensemble des acteurs ne peut que déplorer (…) Invoquer le laxisme ou le mépris des magistrats du parquet à l’encontre des policiers, avec lesquels ils sont en permanence à l’œuvre dans la poursuite de la délinquance, à l’appui de cette réponse pénale d’espèce, dictée par des contingences procédurales est improductif et infondé.»

Frédéric Benet-Chambellan, procureur général auprès de la Cour d’appel de rennes, 13 janvier 2022.

Je rappelle très « productivement » au magistrat que le gouvernement a décrété la tolérance zéro à l’encontre de ceux qui agressent les policiers, pas la peine zéro.

Un commentaire sur “Le mineur non accompagné qui avait volé une auto et craché au visage d’une policière écope d’un rappel à la Loi”
  1. Avec le Covid craché à la figure peut être considéré comme une tentative d’agression avec arme,
    Et deuxièmement, sur une personne représentante de l’autorité c’est aussi un délit grave.
    Où est la ,Loi ?

Laisser un commentaire