AccueilImmigration(Vidéo) “Et les blancs sont partis”, livre de gauche sur le remplacement...

(Vidéo) “Et les blancs sont partis”, livre de gauche sur le remplacement de population

Le journaliste Arthur Frayer-Laleix a enquêté pendant une dizaine d’années pour Le Monde sur la disparition des blancs dans les quartiers pour laisser la place aux « noirs et arabes » (voir son interview à Ouest-France en libre-accès). “Et les blancs sont partis” est une expression attribuée à des africains établis en France. Et aujourd’hui, la gauche racialiste (celle du comité Traoré et la Gauche proche de Mélenchon ou de Taubira) ne se gène plus pour utiliser la couleur de peau comme un outil rhétorique. Examinons la manière dont le journaliste essaie de se démarquer de la ”classe politique“ et de ”l’extrême droite“.


La prison

Arthur Frayer-Laleix a trouvé un endroit où les noirs et les arabes ne disparaissait pas, bien au contraire: la prison, où il a côtoyé une « majorité de jeunes de quartiers », entre 18 et 25 ans. Et il le formule en ces termes:

“En banlieue, tout le monde ne va pas en prison, mais la plupart y ont des amis, des voisins ou des connaissances (…) Plutôt que de batailler sur les causes de l’enfermement des jeunes des quartiers, une partie de la gauche en est encore à nier certains faits pour « ne pas faire le jeu de l’extrême droite »”.

Arthur Frayer-Laleix

L’œuf ou la poule, le ghetto ou entre-soi ?

Il attribue la disparition des blancs appelé « ghettoïsation ethnique » à la politique des bailleurs sociaux, qui attribuent les logement sociaux en fonction de la consonance étrangère des noms de familles. La gauche et une partie de la droite voit des “logiques de communauté et d’entraide“, la droite nationale voit une volonté de rester “entre soi”.


L’école sans les blancs

A l’entrée au collège, les parents d’enfants blancs ont totalement retiré leurs enfants des établissements publics, ceux où les résultats sont les moins bons. Ainsi, comme le dit un des témoins, sur une photo de classe, “les Blancs disparaissent chaque année dès la maternelle, jusqu’à leur totale disparition au collège”.

La “disparition des blancs” au cinéma

Dans le film « La lutte des classes », de 2018, réalisé par Michel Leclerc, on présente sous la forme d’une comédie inspirée d’une histoire vraie d’un couple de gauche mixte maghrébine-gaulois (Leila Bekhti et Edouard Baer). On suit le parcours de l’enfant blanc du couple de 9 ans qui fait l’exception dans sa classe de part sa couleur de peau et du fait qu’il ne croit pas en Dieu (je vous laisse deviner lequel). Le thème du film avait réjouit les bobos, où l’on exaltait le respect de la différence (celle de la culture autochtone) sans voir le sujet en lui-même, pudiquement renommée « l’évitement scolaire » selon le Parisien.


61% des français craignent un « grand remplacement » (le Figaro, 21/10/2021)

La question du remplacement de population en France a surgi dans la campagne présidentielle à la faveur de la candidature d’Eric Zemmour.

Sondage sur la possibilité d'un grand remplacement
Dans un sondage Harris interactive, à l’automne dernier, on posait la question suivante aux français: «Les populations européennes, blanches et chrétiennes étant menacées d’extinction suite à l’immigration musulmane, provenant du Maghreb et d’Afrique noire. Pensez-vous qu’un tel phénomène va se produire en France?». La réponse affirmative obtient 61%, avec une grande homogénéité au travers des réponses des différentes classes d’âge.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 3 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :