AccueilPolitiqueMacron(Révélations) Macron a nommé un préfet de police qui a enterrée l'affaire...

(Révélations) Macron a nommé un préfet de police qui a enterrée l’affaire pénale de la sécurité de ses meetings

L’affaire Benalla n’a pas encore livré tous ses secrets à l’opinion publique. Mais cette fois-ci, un de ses versants les moins connus du grand public a rebondi avec un document officiel au contenu explosif. Il met en cause le Président de la République Emmanuel Macron directement.
Il s’agit de l’arrêt busque de la procédure judiciaire sur un soupçon de travail dissimulé d’un prestataire de sécurité pour les meetings d’Emmanuel Macron en 2017.

D’après un document que s’est procuré Mediapart aujourd’hui, l’affaire a été classée personnellement « sans suite » par le préfet Cyrille Maillet. Maillet est un ancien collaborateur de Claude Guéant, nommé par Macron au ministère de l’Intérieur en 2018 (NB: un mois après le scandale Benalla) et reconduit à l’été 2021 à la tête du service qui enquêtait sur ces fameux meetings. Ce classement sans suite a été fait contre l’avis de 3 de ses sous-directeurs. Le document, manuscrit, que nous ne pouvons reproduire pour ne pas nous mettre hors-la-Loi, porte sur des motifs fallacieux (une prescription).


L’affaire des meetings de Macron

Cette affaire est instruite par la Justice administrative en 2019 et l’enquête est confiée au Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS) rattaché au ministère de l’Intérieur.

Un ami d’Alexandre Benalla, Fortunato Basile dit « Tino », homme clé dans le domaine de la sécurité privée, a lâché, sur procès-verbal: «Il n’y avait personne de déclaré (…) c’est “Alex” qui supervisait tout». De fait, sa société, Tego Sécurité, n’a laissée aucune trace dans les comptes de campagne du candidat Macron selon les décomptes de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).


La police des polices, le PNF et les services de Beauvau sur le dos

Fortunato Basile est aussi intéressant que Benalla mais la Presse ne lui prête pas le même écho. Pourtant, savoir à quoi servi le fusil-mitrailleur HK G36 « emprunté » par Tino au commissariat de Cagnes-sur-Mer est bien plus passionnant que l’affaire du pistolet à eau d’Alexandre Benalla. Et à l’époque l’IGPN (la Police des polices) a été saisi de ces faits. Fortunato Basile intéresse aussi le Parquet national financier (PNF) pour des pratiques similaires dans le passé. Mais voilà, Basile et sa bande ont été reçus par Macron sitôt qu’il est entré à l’Elysée (photo ci-dessous). Et l’homme adore le faire savoir.

Le travail des enquêteurs du CNAPS visait à corroborer pas moins de 19 manquements au code du travail mais également plusieurs infractions pénales présumées, dont travail dissimulé (délit puni de 3 ans d’emprisonnement et jusqu’à 225 000 €). Le 20 décembre 2019, les enquêteurs demandent l’ouverture d’une information judiciaire auprès de madame le Procureur de Grasse, Fabienne Atzori. Leur rapport, remis en 2020, stipulait que les prestations engagées par l’équipe de Macron étaient « vraisemblablement réalisées dans des conditions illégales »

Il été étayée par des témoignages de plusieurs policiers (gardiens de la paix et membres de la BAC) sur procès-verbal qui affirmaient travailler pour l’équipe d »En Marche » sous les ordres de Fortunato Basile, sans contrat de travail, et avait été rémunéré en espèces, comme le confie ce membre du service d’ordre lors du plus gros meeting de Macron, celui de Bercy:  «J’ai été payé plus tard au QG de campagne, de la main à la main par Benalla, 120 euros en liquide» (Le Monde, mise à jour du 25/10/2021).

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :