Macron fait appel au charbon jusqu’en 2024, en ayant promis le contraire

Encore une promesse non tenue par Emmanuel Macron. Contrairement à son engagement, toutes les centrales à charbon ne seront pas fermées avant la fin de son mandat, en 2022. Ainsi, la centrale thermique de Cordemais (1200 MW) en Loire-Atlantique devrait fonctionner jusqu’en… 2024. Quant à l’autre centrale thermique en activité, Émile-Huchet à Saint-Avold (1421 MW), censée être fermée ce printemps, elle tourne elle aussi à plein régime en ce moment.


Le charbon faute de nucléaire

La faute à une baisse de la production de l’électricité cet hiver, notamment nucléaire, car beaucoup de centrales sont en réparation, et éolienne, faute de vent. Le plafond d’énergie carbonnée, fixée par la loi Programmation pluriannuelle de l’énergie, va donc être crevé. Au lieu de 0,7 kilotonne d’équivalents dioxyde de carbone par mégawatt, la France a donc recours à 1 kilotonne d’électricité en janvier et février. Un sacré bilan carbone pour un « Champion de la planète » !

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 008 272 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :