AccueilSociétéÉcole(Vidéo) Les “incidents” relevés par les directeurs d'école minorés d'un facteur 44...

(Vidéo) Les “incidents” relevés par les directeurs d’école minorés d’un facteur 44 par Jean-Michel Blanquer

C’est une étude interne qui porte sur presque 3.000 directeurs d’établissements scolaires. Il en ressort que l’année scolaire 2020-2021 aura été marquée par une hausse de 47% des incidents déclenchés par les parents d’élèves envers les directeurs d’école. Pour ce qui est des enfants, la violence augmente significativement avec l’entrée des enfants à l’école élémentaire. Et cela se traduit par de la violence verbale et physique.


L’insulte est devenue une norme

Dans le détail, 44% ont été insultés, 8% ont été bousculés, 17% harcelés, et enfin 5% frappés. Toutes ces violences ne donnent pas nécessairement cours à un signalement. Ce que déplore le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer:

«Chaque personne qui est agressée doit le signaler et il y a dans chaque rectorat de France de quoi recueillir ce signalement. Et ensuite au rectorat de réagir»

Jean-Michel Blanquer, 6 février 2022

Les confinements successifs n’ont fait, selon les auteurs de l’étude que remettre un peu plus d’huile sur le feu. Les parents trouvant prétexte dans les fermetures de classe pour s’en prendre aux directeurs.


Les chiffres de Jean-Michel Blanquer bidonnés, par un facteur 44!

La force de cette étude quantitative et qualitative, c’est qu’elle remet en cause les chiffres officiels de la violence de l’Education Nationale, les faisant passer pour des plaisanteries. Dans cette vaste enquête, menée par l’ancien monsieur violence de l’Education Nationale, Georges Fotinos avec la fédération des délégués départementaux de l’Education Nationale, on dénombre 125 incidents pour 1.000 élèves à l’école primaire, là où Jean-Michel Blanquer en donnait en novembre 2021 péniblement 2,8 pour 1.000 élèves !


La laïcité bafouée massivement

Et le « Pas de vague » ne s’arrête pas là. Car, dans près d’une école sur trois, la laïcité et l’égalité filles-garçons ont été remises en question, un chiffre là aussi en forte hausse.

Premièrement, dans 20% des écoles, moins de 50% des parents d’élèves adhérent au principe de la laïcité, et dans 2,5% d’entre elles, ce ratio tombe à moins de 20%.
Deuxièmement, seuls 75% enseignent la charte de la laïcité aux élèves et 59% aux parents. Je vous liasse devenir que les deux données chiffrées se recoupent.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :