AccueilPolitiqueChristiane Taubira et Ségolène Royal, la gauche façon puzzle

Christiane Taubira et Ségolène Royal, la gauche façon puzzle


L’union de la gauche est une antienne à gauche dont Christiane Taubira et Ségolène Royal sont deux représentantes antagonistes. En pleine campagne, la première doit faire appel aux dons pour continuer son chemin et la seconde se fait traiter de tous les noms suite à son soutien sans ralliement à Jean-Luc Mélenchon.


Ségolène Royal, l’œil rivé sur les sondages

Pour Ségolène Royal, le constat est simple, Anne Hidalgo n’a aucune chance d’accéder au second tour. « A sa place j’arrêterais » a-t-elle déclaré cette semaine, au vu du score très médiocre de la Maire de Paris dans les sondages. La finaliste à l’élection Présidentielle de 2007 a parlé de « vote utile » à gauche sur BFM TV pour parler du vote de Jean-Luc Mélenchon. Elle se justifie car elle estime que c’est lui qui fait la meilleure campagne. Pour elle, il tente de corriger ses « défauts », c’est le plus cultivé, il a l’expérience, bref, c’est le candidat idéal!

Bien évidement, en retour, le candidat de La France Insoumise, s’est empressé de remercier Madame Royal sur les réseaux sociaux :

La versatilité de Madame Royal n’est plus à démontrer, son ambition lui fait tourner la tête. Sa stratégie est simple, si le score du PS est catastrophique à la Présidentielle, adieu les postes de députés PS! Une dizaine de jours auparavant, cette même Ségolène Royal était prête à soutenir Valérie Pécresse par « solidarité féminine » souligne Olivier Faure, Premier Secrétaire du Parti Socialiste, qui ajoute:

« il y a 5 ans, elle a soutenu dès le premier tour Emmanuel Macron. Il y a trois ans, elle voulait conduire une liste aux européennes avec Yannick Jadot. »

Olivier Faure, premier secrétaire du PS

Une défaite aux sénatoriales qui ne « passe » pas?

Lors des sénatoriales de septembre 2021, Ségolène Royal n’avait reçu que 11 voix sur 533 inscrits, soit 2,07%. Cette défaite lui est restée au travers de la gorge et cette « guerre civile » entre Madame Hidalgo et Madame Royal est peut-être une empathie mal perçue afin que le PS ne subisse pas une humiliation totale le soir du 10 avril 2022.

Même le candidat communiste, Fabien Roussel, suppute une promesse de poste de député LFI qu’aurait promis le « Monsieur-La-République-C’est-Moi ».

Si l’idéologie de gauche est encore présente dans la tête des Français, il manque un vrai candidat à gauche pour traduire cette pensée, pour l’incarner. Comme la gauche traditionnelle n’existe plus (environ 2% dans les sondages), la gauche est en train de se tourner vers l’extrême gauche sans que personne ne sursaute de sa chaise.

Dans les médias, seule l’extrême droite est vilipendée alors que l’extrême gauche fait presque partie de la gauche!

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :