AccueilPolitiqueLes "zones dangereuses" des japonais à Paris ont une couleur politique, devinez...

Les « zones dangereuses » des japonais à Paris ont une couleur politique, devinez laquelle?

La carte des zones à danger parisiennes (« No go zone ») que se partagent les japonais résultats coïncident curieusement avec la couleur politique actuelle des mairies de chacun de ses arrondissements représentés sur la carte japonaise (à gauche).

carte japonaise arrondissements a eviter

L’année dernière, l’ambassade du Japon avait envoyé un message à ses ressortissants pour signaler une attaque à l’acide d’un japonais dans le 17ème arrondissement de Paris par trois individus cagoulés qui n’ont jamais été retrouvés (Marianne, 16/02/2021). Ailleurs, ce sont des agressions ciblées sur les communautés asiatiques qui a amenés certains chinois et japonais à quitter la capitale.

« J’ai toujours reçu des insultes depuis mon arrivée en France vers 2008 mais depuis le Covid-19, on ressent des regards qui n’existaient pas avant »

Sakura, citoyenne japonaise de 34 ans, citée par Marienne. 

Et quand on a eu la chance d’arriver dans une zone protégée, comme ici Place du Trocadéro, dans le 16ème arrondissement de Paris, voilà le spectacle auquel on a le droit. Ça donne envie, n’est-ce pas?

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de vote(s): 7

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :