AccueilMacronBilan MacronPouvoir d'achat: seuls 12% des français pensent qu'il a progressé sous Macron

Pouvoir d’achat: seuls 12% des français pensent qu’il a progressé sous Macron

C’est le troisième angle mort majeur dans le jugement que les français font du quinquennat d’Emmanuel Macron. Dans un sondage Ifop paru dans le Journal du Dimanche, le pouvoir d’achat passe devant l’immigration (un incroyable 24% d’opinions favorables au regard des pires chiffres jamais publiés) dans le mécontentement des français.

Si c’est à peine « moins pire » que le jugement des français sur l’explosion de 700 milliards de la dette publique (un 21% de contentement particulièrement indulgent), C’est bel et bien dans l’évolution de leur pouvoir d’achat depuis 5 ans où Emmanuel Macron obtient la plus faible adhésion des français, Frédéric Dabi de l’IFOP parlant même de « boulet ».


Seuls 12% des français voient une amélioration par rapport à l’époque Hollande

En effet, seuls 22% des français estiment que leur pouvoir d’achat personnel s’est amélioré. Et d’ailleurs, comment Macron peut-il émarger régulièrement à 25% d’intentions de vote avec des gens qui se sont appauvris à cause de sa politique?
Les contours de cette « France qui va bien », l’autre nom de la « start-up nation » vantée par le Président, reste donc à préciser durant cette courte campagne.
Ce qui est plus clair en revanche, reste que 75 % des sondés pensent que le pouvoir d’achat de l’ensemble des Français a diminué, contre 12% à penser le contraire (NB: 13% ne se prononcent pas).

Et comme, traditionnellement, c’est le sujet qui alimente le plus la colère (et donc potentiellement le vote) des français – on l’a vu avec le soutien des français aux premiers Gilets jauneson pense que ce sondage pèse lourd dans la perspective de la présidentielle.
70% des français pensent que le pouvoir d’achat sera un thème majeur de la Présidentielle, seule la Santé passe devant ce thème, à 74%.


Décrochage chez les français qui travaillent et les retraités

Nous avions vu début janvier 2022 que les personnes âgées décrochaient dans l’indice de popularité d’Emmanuel Macron. Aujourd’hui, ils sont ainsi 81% des retraités à déclarer avoir vu le coût de la vie augmenter.


Où sont passées les promesses du candidat ?

Or, le candidat Macron avait promis monts et merveilles. L’ancien banquier d’affaires avait affirmé qu’avec sa hausse de la CSG sur les retraités il garantissait « tout au long de ce quinquennat le pouvoir d’achat de ces retraités ». Il promettait une augmentation du « salaire net » et un bonus de « 500€ pour ceux qui gagnent le SMIC ». Il faut dire qu’à l’époque de cette déclaration en décembre 2016, il endossait les habits de Père Noël.

A lire sur ce thème: Seuls 15% des français considèrent qu’il ne ses sont pas appauvris sous Emmanuel Macron (CSA/CNews, 03/02/2022)

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. Pour les retraités c’est moins, les ouvriers au SMIC un léger mieux, la classe moyenne rien de plus / ouvriers, pour les cadres un léger plus et pour les classes hautes un grand mieux.

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :