AccueilMacronBilan MacronBilan Macron: Un tableau économique cataclysmique

Bilan Macron: Un tableau économique cataclysmique

Le bilan Macron, où que l’on tourne la tête, est affligeant. Ainsi, malgré tout l’argent dépensé au nom du « quoi qu’il en coûte » au moment du Covid, les résultats économiques depuis 5 ans sont cataclysmiques, que ce soient les dépenses ou les recettes. Revue de détail:


Le taux de croissance en trompe-l’oeil

La croissance de 7% en 2021 ne fait que compenser partiellement la chute de 8 % de 2020.


Le chômage et la création d’emploi, instruments de communication

Si on intègre les 2 millions de chômeurs qui n’ont pas fait de recherche d’emploi depuis 4 semaines, le chômage grimpe à 12% et ne baisse nullement à 7% comme le clame gouvernement.

Sur le million d’entreprises fondées en 2021, soi-disant un record historique, 90% concernent des auto-entrepreneurs qui ne créent aucun emploi, à part le leur.


Les records de la dette et de la balance commerciale

La dette a explosé de 700 milliards en cinq ans, après un bond de 400 milliards sous Hollande.

La charge annuelle de la dette est actuellement de 40 milliards d’euros, soit 1,6 % du PIB. Si les taux d’emprunt passent à 4 % avec le retour de l’inflation, la charge annuelle de la dette sera de 80 milliards.

Notre balance commerciale est déficitaire de 80 milliards d’euros. Le pire de toute l’Union Européenne.


La comparaison internationale nous ridiculise

Notre PIB par habitant nous place au 23ème rang mondial.

Depuis 2017, la France a décrochée du 5e au 7e rang mondial.

A cause des 35 heures de travail hebdomadaires sur lesquelles Macron n’a pas bougé, la France travaille 7 milliards d’heures de moins que les 7 pays les plus proches de nous.


Les impôts et les dépenses publiques repartent en forte hausse

Nos entreprises paient 140 milliards d’euros de plus par an, en impôts, taxes et cotisations, que leurs homologues de la zone euro.

Les prélèvements obligatoires sont de 45%, près de 5 points de plus qu’en 2017.

Nos dépenses publiques sont supérieures de 262 milliards d’euros à la moyenne de la zone euro.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de vote(s): 9

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :