AccueilPolitiqueLa question corse: 1 pas en avant, 3 pas en arrière

La question corse: 1 pas en avant, 3 pas en arrière

Trouver la parade de l’autonomie de la Corse face à la question de la violence que subie la Corse est complètement hors sujet! C’est tout bonnement ce qu’à proposé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ce mercredi 16 mars 2022 en déplacement dans l’Ile de Beauté pour faire « cesser la violence », avant de pouvoir discuter. Comme si on proposait un bonbon à un enfant pas sage.

Vous le savez, dans la question corse, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase depuis 15 jours, c’est la tentative d’assassinat d’Yvan Colonna ce 2 mars par un autre détenu, un djihadiste notoire à la prison d’Arles.


Colonna aux portes de la mort

Le coupable de l’assassinat du Préfet Erignac, surnommé le «berger de Cargèse», se trouvait seul en salle de sport vers 10H00 lorsque Franck Elong Abe, un camerounais âgé de 36 ans, fondamentaliste musulman, le roua de coups pendant 8 minutes, l’étrangla puis l’étouffa à l’aide de sacs plastiques et de serviettes. Il purgeait lui-même un peine de 9 ans pour «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme».
Le Procureur de la République, Jean-François Ricard, a reconnu qu’il s’agissait d’un crime terroriste commis au sein de notre prison française (le 5ème depuis 2016). La responsabilité de la France est évidente.

Au lieu de continuer à purger sa peine de réclusion à perpétuité, Yvan Colonna se trouve toujours dans un coma post-anoxique et les nationalistes le soutiennent et traitent la France « d’Assassin ». Comment peut-on prendre la défense de quelqu’un qui a tué le Préfet de Corse en 1998?


Le souhait d’une accalmie rapide

Même si le statut de «détenu particulièrement signalé» (DPS) des trois membres du «commando Érignac» Yvan Colonna, Alain Ferrandi et Pierre Alessandri a été levé, les émeutes et tensions ne se sont pas apaisées bien au contraire, les cocktails molotov sur les établissements de la République se multiplient.

En remettant sur le tapis cette arlésienne qu’est la question de l’autonomie de la Corse, le gouvernement espère une accalmie mais c’est sans se souvenir de toutes les tergiversations à ce sujet que les Corses, eux, sont loin d’avoir oubliées.


Des volte-faces du Gouvernement

Puis, ce fut l’ancienne ministre de la Cohésion des Territoires, Jacqueline Gourault, passée au Conseil constitutionnel, qui déployât toute son énergie pour tenter de modifier la Constitution et qui du se rendre à l’évidence en mars 2018, « l’autonomie ne sera pas dans la Constitution ». Ces volte-faces successifs ne sont pas propices en la confiance des Corses vis à vis d’une parole d’un des membres du gouvernement!

Pour rappel, le candidat à l’élection Présidentielle de 2017, Emmanuel Macron, avait promis de revoir la constitution pour répondre aux spécificités de l’île. Une fois élu Président, il déclara l’inverse : « la clé n’est pas dans la Constitution » – (février 2018) Enfin, nous avions mentionné un article du Canard Enchainé qui indiquait que Macron négociait en sous-marin une autonomie en échange d’un soutien du président de l’exécutif corse au moins au deuxième tour de la Présidentielle.


Rapprochement des prisonniers

En fait, les prisonniers auraient pu être transférés à la prison de Borgo dès 2018, c’était une demande forte des nationalistes! Mais, du fait de ce statut de DPS, cette demande a toujours été une fin de non recevoir jusqu’à ces jours-ci où ce statut a été soudainement été levé, pour raison médicale en ce qui concerne Yvan Colonna, mais pour les deux autres, sur quel motif? Et dire que la prison de Borgo ne permettait pas des conditions de rétention sécurisées! La France n’a pas fait mieux!

Les français restent toujours attachés à la Corse. Et pourtant, selon les sondages, si les Français sont légèrement favorables à l’autonomie de la Corse (53%), seuls Eric Zemmour et Marine Le Pen souhaitent que la Corse reste française.

Du côté de Valérie Pécresse, on se prononce pour l’autonomie mais « dans le cadre de la République française ».

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :