AccueilÉconomie(MàJ) Anne Hidalgo renonce finalement à la redevance sur Notre-Dame

(MàJ) Anne Hidalgo renonce finalement à la redevance sur Notre-Dame

Mise à jour du 22/03/2022: Après des semaines de pression de l'opposition municipale, Anne Hidalgo renonce enfin à taxer le chantier de reconstruction de Notre Dame de Paris.

Article du 16 février 2022: La Mairie de Paris demande 25,4 millions d’euros pour toute la durée de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Il s’agit d’une « redevance d’occupation du domaine public », parfaitement légale, mais choquante quand on sait que l’argent de ce chantier provient de 320.000 donateurs. Et étonnante quand on se souvient que cet été Anne Hidalgo a levée ce même type de redevance pour les travaux des terrasses et cafés en forme de « compensation » de la crise du Covid. Pourtant, d’autres ont montré la voie. Comme le Ministère de la Culture qui a renoncé à un loyer annuel de 200.000€ et remboursé le trop-perçu.


La mairie ignore le Parlement et le Gouvernement

Et c’est le représentant du Gouvernement sur ce projet hors normes, le général Jean-Louis Georgelin, qui a demandé à plusieurs reprises depuis octobre dernier à la mairie une exonération de cette redevance, sans réponse officielle. Quant à Anne Hidalgo, elle n’a pas daignée être entendue par la commission de l’Assemblée nationale depuis plus de deux ans.

« la Mairie réclame cette somme à l’établissement public qui ne fonctionne qu’à partir de dons. Est-ce que les dons ont vocation à payer un impôt à la Ville de Paris? C’est tout simplement inadmissible ».

Brigitte Kuster, députée et conseillère de Paris, dans Le Parisien

Enfin, parmi les donateurs des 850 millions d’euros, on trouve de nombreuses communes, des entreprises et des particuliers qui ont donné à la mesure de leur moyens. La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait promis 50 millions d’euros au lendemain de l’incendie de la Cathédrale. Elle a bien lancé un concours d’architectes dont a été retenu le projet le plus « progressiste ». Mais la somme n’est pas arrivée dans les caisses… Il faut dire que la dette de la Mairie de Paris, varie, selon les experts, entre 7 et 8 milliards d’euros. Et que Paris ne vaut pas une messe…

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de vote(s): 5

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :