AccueilSociétéCancel CultureLa gifle de Will Smith: quand les wokes s’entremordent

La gifle de Will Smith: quand les wokes s’entremordent

Nous avons tous vu pendant toute une semaine cette scène de gifle de Will Smith aux Oscars. Un Will Smith chevaleresque qui, apparemment, ne supportait pas qu’on fasse une blague (certes, de mauvais goût) sur sa bien-aimée et qui va donc aller coller une gifle à Chris Rock. Une scène invraisemblable dans une cérémonie telle les Oscars. 

Mais cela a aussi révélé toute la contradiction woke. Le journal Libération cite dans un de ses articles: «L’affaire de la gifle des Oscars révèle un sexisme au carré» entre une blague sur la maladie d’une femme et la violence viriliste de Will Smith. Un article plutôt scandalisé aussi bien par la blague que par la réaction.


Division « woke »

Ce n’est néanmoins pas le cas de tous les Jean-Progressistes du Net qui sont bien divisés avec d’un côté, mesdames les féministes qui trouvent une nouvelle occasion de parler de la «masculinité toxique» car non, on ne défend pas sa femme sans son consentement, ou aussi, défendre sa femme revient juste à satisfaire son petit ego de masculin.
Puis, d’un autre côté viennent les «afro-féministes» qui dénoncent la minimisation du «mysoginoir» (oui oui, ça existe!) par les féministes blanches. En effet, le problème était bien la blague de mauvais goût qui révèle une mysoginoir banale. Etrange, moi qui pensait qu’un noir ne pouvait être raciste

Et j’aimerai terminer par ce sublime tweet

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :