AccueilPolitiqueLRLe soutien de Sarkozy à Macron est-il un gage de victoire pour...

Le soutien de Sarkozy à Macron est-il un gage de victoire pour le Président-candidat?

Franck Louvrier, sarkozyste de la première heure, a précisé le contenu du message Facebook de l’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy. Il s’agirait d’une coalition de la droite avec Emmanuel Macron sur le modèle allemand, où la gauche et la droite travaillent ensemble, de Sarkozy à Macron en passant par les anciens du parti socialiste. Aussi, le prédécesseur d’Emmanuel Macron a accordé un entretien à Paris Match* où il confirme sans ambiguïté son vrai soutien à Emmanuel Macron, démarche inexistante envers la candidate de sa propre famille politique: Valérie Pécresse, gagnante de la primaire de la droite en décembre 2021. La quatrième personnalité politique préférée des Français sera-t-elle la clé du second tour?

Entre les deux Présidents, ça a « matché » dès le premier jour!

Les fuites des journaux de Nice Matin ou du Point de mi-mars évoquant le souhait de Nicolas Sarkozy de se rallier à Emmanuel Macron s’avèrent aujourd’hui une réalité. Depuis 2017, l’actuel Président a régulièrement et de plus en plus fréquemment consulté le fondateur des LR que ce soit pendant la crise des gilets jaunes mais chaque fois que le Président se trouvait dans une impasse; il lui arrivait même de réveiller Nicolas Sarkozy en pleine nuit par SMS, ce qui n’était pas pour déplaire à l’Ancien Ministre de l’Intérieur! Entre les deux hommes que 27 années séparent, c’est une admiration réciproque, une relation quasi filiale, l’un étant le mentor de l’autre. Plus récemment; l’ancien Chef de l’Etat fut invité à déjeuner, à l’Elysée, le jour de son anniversaire, le 28 janvier dernier. Le « fils spirituel » lui offrit des chocolats de sa marque préférée pour ses 67 ans. Du côté des épouses, l’entente est parfaite et Brigitte Macron a confié à Nicolas Sarkozy qu’elle avait toujours voté pour lui.


Chez les LR, la relation entre Macron et Sarkozy est vécu comme une trahison

Ce n’est pas un hasard si le nom de Sarkozy fut sifflé lors du dernier meeting de Valérie Pécresse au Parc des Expositions. Le silence assourdissant de l’ancien Maire de Neuilly en disait long… les militants en avaient gros sur le cœur de l’attitude de l’ex leader de la droite.

Pour certains ténors comme Laurent Wauquiez ou Gérard Larcher, le jeu de Nicolas Sarkozy avec Emmanuel Macron est incompatible avec la vie et maintenant la survie des LR. Première alerte: les Européennes, dernière alerte: la Présidentielle. Les autres élections que ce soit les régionales ou les départementales, c’est différent, on le sait, c’est un vote de proximité, les français votent pour les représentants qu’ils connaissent bien. S’ils sont bons, les Français les réélisent! Ce n’est donc pas la peine de se gausser pour les résultats de ces élections!


Une monnaie d’échange à faible valeur

Nul n’avait imaginé la douche froide qu’aurait obtenue les LR à l’issue du premier tour du scrutin : 4,78% des voix, même pas deux points de plus que Jean Lasalle! Les LR sont obligés de faire la quête pour rembourser les prêts!
Pour cette raison, la monnaie d’échange escomptée ne sera peut-être pas aussi intéressante qu’espérée. En effet, seuls 1 679 001 électeurs ont glissé le nom de Valérie Pécresse dans l’urne. Combien d’entre eux voteront Emmanuel Macron au second tour quand on sait que 37% des Fillonistes ont voté pour l’actuel Président et 21% seulement pour la Présidente de l’Ile de France?

Pour que les LR puissent continuer à survivre, le « pacte », dont Jean-François Copé défend également la nécessité, permettrait, à une centaine de députés sarkozystes d’être réélus dans un fauteuil aux Législatives puisqu’aucun LREM ne leur ferait barrage.


Une ouverture à gauche et à droite

Nicolas Sarkozy est très fier de constater que le Président de la République a appliqué sa recette: l’ouverture. En accueillant des ex-LR, comme Edouard Philippe, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et peut-être bientôt Eric Woerth, la politique gouvernementale serait de plus en plus de centre droit selon lui. Le député du Vaucluse, Julien Aubert, ne l’entend pas de cette oreille en argumentant que la PMA pour toutes, l’allongement du délai légal de l’IVG à 14 semaines, mais aussi l’absence d’autorité en Corsetout ça c’est bien de gauche!

Mais attention, pense Rachida Dati, Emmanuel Macron est aussi un séducteur manipulateur, infidèle qui n’en fera qu’à sa tête dès sa réélection venue…

Nicolas Sarkozy, en accord avec ses principes, s’efforcera toujours de lutter contre l’extrême droite. Ce terme « d’extrême droite » semble aujourd’hui galvaudée, c’est une droite nationaliste radicale pourrions-nous dire. Pour Sarkozy, la réserve de voix, c’est la droite, les votes blancs et les abstentionnistes.

Réponse le 24 avril à 20H00!

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :