AccueilSociétéÉcoleLa non-maîtrise de la lecture entrave la jeunesse

La non-maîtrise de la lecture entrave la jeunesse

Nouvelle preuve que dans cette campagne électorale présidentielle aucun sujet sérieux n’aura été traité, la question des savoirs fondamentaux n’est pas apparu dans les débats.
En 2018, le Gouvernement a mis en place le « quart d’heure lecture » dans les écoles, collèges et lycées. Mais le mal n’est-il pas plus profond?


40% des adolescents ne maîtrisait pas la lecture en 2016

Car en 2016, une étude du Centre national d’étude des systèmes scolaires (Cnesco) et l’Institut français de l’Éducation alertait déjà sur le décrochage effrayant de toute une génération sur la compréhension de l’écrit:

  • La non-maîtrise de la lecture pour 40,5% des élèves de 15 ans, dont 21,5 % en grande difficulté. Les écarts de niveau entre les élèves les plus performants et les moins performants sont très importants (PISA 2015). 
  • En 2015, 40% des élèves sont en difficulté à la sortie de l’école primaire (CEDRE 2015). Dans l’enquête internationale PIRLS 2016, la France apparaît comme l’un des pays européens les plus en retard sur la compréhension de l’écrit. 
  • À l’entrée en 6e, 1 élève sur 5 a des difficultés liées à la connaissance de mots du langage courant (chiffre stable depuis 2007) (Depp, 2015). 

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :