AccueilIslamVoile islamique(MàJ) Bras de fer judiciaire d'Eric Piolle pour le burkini, sa prétendue...

(MàJ) Bras de fer judiciaire d’Eric Piolle pour le burkini, sa prétendue avancée sociale!

Mise à jour du 25 mai 2022: Le tribunal administratif de Grenoble vient de suspendre l'autorisation du port du Burkini dans les piscines municipales, voté le 16 mai dernier au Conseil Municipal (29 voix pour, 27 voix contre et 3 abstentions). Cela fait suite au «référé laïcité» déposé ce lundi par le Préfet de l'Isère. Gérald Darmanin s'en félicite et promeut la loi séparatisme du 24 août 2021 (voir tweet ci dessous) votée sous Emmanuel Macron.

Bien entendu, le maire de Grenoble, Eric Piolle, va faire appel de cette décision et la bataille est loin d'être gagnée dans un camp comme dans l'autre. Comment expliquer que dans les piscines municipales de Rennes le port du Burkini ne porte pas  « gravement atteinte aux principes de laïcité et de neutralité des services publics »?

Pourquoi les raisons d'hygiène ne permettraient-elles pas à elles-seules d'interdire le port du burkini comme le short de bain l'est pour les hommes?

Article du 10 mai 2022: Le 16 mai prochain, ce sera peut-être le grand jour pour pour le Maire de Grenoble, Eric Piolle, tout au moins, l’espère t-il. La décision d’autoriser le port du birkini dans les piscines, serait prise lors de ce Conseil Municipal.

Pour faire retomber le soufflé de cette affaire, le Maire EELV fait semblant de rétropédaler en argumentant que le burkini est un « non sujet ». Paradoxalement, ce serait pour lui une « avancée sociale » que les « femmes puissent se baigner les seins nus comme les hommes et pour que les maillots couvrants pour se couvrir du soleil soient autorisés, pour que les burkinis soient autorisés aussi ».


Les seins nus et le burkini sur un même plan

Face à cette idée saugrenue et en total désaccord avec la laicité, l’opposition est vent debout. Laurent Wauquiez, Président de la Région Rhône-Alpes, supprimerait toutes les aides pour cette ville si le burkini devenait une tenue de piscine au même titre que le slip de bain ou le bikini.

Au nom de l’égalité homme/femme, les femmes pourraient, selon Eric Piolle, se balader les seins nus… et au nom de la liberté, nous devrions pouvoir choisir de nous affubler d’un maillot couvrant du soleil que ce soit pour des raisons religieuses ou pour préserver notre capital soleil!

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 3 / 5. Nombre de vote(s): 4

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

%d blogueurs aiment cette page :