AccueilÉconomieDe qui se moque Bruno Le Maire en parlant de “la cote...

De qui se moque Bruno Le Maire en parlant de “la cote d’alerte” sur les finances publiques?

Au premier trimestre 2022, la dette publique atteignait 114,5% du PIB. La dette a augmentée de 88,8 milliards d’euros rien que sur cette période, s’élevant désormais à 2.901,8 milliards d’euros. Mais en parler avant l’élection présidentielle aurait été trop dangereux pour les macronistes. Il y avait le pouvoir à conserver au prix de la vérité en économie.

En décembre 2021, le même Bruno Lemaire affirmait face à Eric Zemmour, sans rire :

« Ma conviction profonde, c’est que nous sommes en train de retrouver le niveau de croissance, le niveau d’emploi, le niveau de ré-industrialisation que nous avions pendant les 30 glorieuses. »

Aujourd’hui avec une inflation sur un an de 5,2% en mai, la politique du chéquier sorti par Macron pour acheter l’élection va sans doute arriver à son terme. En mars 2022, Bruno Le Maire promettait (sur France Info) l’effondrement de la économie russe. Elle n’est pas lasse d’arriver. Celle de la France l’aura précédée. Merci qui?

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :