AccueilSociétéViolencesAngers: 1 réfugié politique soudanais tue 3 jeunes avec un couteau de...

Angers: 1 réfugié politique soudanais tue 3 jeunes avec un couteau de boucher

Samedi, peu avant trois heures du matin, la ville d’Angers a été endeuillée par un geste fou d’un réfugié politique soudanais de 32 ans prénommé Khawad. Ce soir-là sur l’esplanade Cœur de Maine, alors que les terrasses des bars sont bondés, l’individu importune deux jeunes filles, qui alertent la police vers 1h20. Entre-temps, il a jeté l’enceinte d’un groupe de jeunes dans l’eau.

Quand la police fait son apparition, l’homme a disparu. Mais sitôt que les policiers ont quitté les lieux, Khawad reprend la même attitude envers les deux jeunes filles. C’est alors que deux jeunes rugbymen originaires de Wallis-et-Futuna, Atama et Manolito, s’interposent et finissent par chasser l’importuneur de l’esplanade. Un peu plus d’une heure plus tard, le soudanais parait de nouveau, cette fois armé d’un couteau à longue lame, de type couteau de boucherie. S’il agresse mortellement d’un coup au thorax les jeunes Atama (20 ans) et Manolito (18 ans), il tue aussi Ismaël, 16 ans, il blesse également trois personnes plus légèrement, avant de prendre la fuite. Le club de rugby du SCO Angers a rendu hommage à ses joueurs :


Un été meurtrier en France

La fin de course du soudanais sera effectuée par des témoins avec un pluie de coups de poings. Quand les policiers arrivent sur les lieux du crime, ils sont accueillis par des jets de pierre.
Le soudanais a été mis sous écrou et mis en examen. S’il a commis plusieurs actes de violence (conduite en état d’ivresse, violences et dégradations), il possède un titre de séjour de 10 ans. Après ces meurtres, aucune réaction du ministre de l’intérieur Gérald Darmanin. Entre les meurtres d’Angers, de Metz, d’Amiens et de Loriol-sur-Drôme, ce sont 4 attaques au couteau et 5 morts en 48 heures.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 4

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. Encore un déséquilibré comme il est de bon ton pour fermer les bancs. Décidément les gouvernements n’en ont rien à faire de la sécurité des Français, la coupe est pleine.

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :