AccueilViolencesPolicesA la Guillotière, l'intention de “tuer du flic” était palpable, les antifas...

A la Guillotière, l’intention de “tuer du flic” était palpable, les antifas applaudissent

Les trois policiers qui sont intervenus à Lyon ne sont pas prêts d’oublier cette journée du mercredi 20 juillet 2022 au cours de laquelle ils se sont fait lyncher par une foule haineuse d’une cinquantaine d’individus en pleine rue. Ces fonctionnaires de police en civil, affectés à la surveillance des transports en commun, deux hommes et une femme, tous aguerris, ont pris sur le fait un vol à l’arraché dans le quartier de la Guillotière, tristement célèbre pour sa délinquance et ses trafics.

En tentant d’interpeller son auteur « présumé », ils ont reçu des coups de barre de fer et des projections de gaz lacrymogène. Rapidement, vu la tournure dramatique de la situation, l’interpellation n’est plus une priorité mais c’est sauver leur peau qui le devient. Ils ne doivent leur salut qu’au fait qu’ils aient réussi à se réfugier dans un supermarché à proximité heureusement ouvert à ce moment-là*. Comme résultat, les deux fonctionnaires hommes ont écopé de 2 jours d’interruption temporaire de travail (ITT), et la femme policier sept jours d’ITT.


Un clandestin bien connu des services de polices

L’auteur des faits, Abdelmoumen K., sans domicile fixe de 18 ans né à Sétif en Algérie, et dont le casier judiciaire comporte 18 interpellations, est interdit de territoire français. Il est par ailleurs assigné à résidence en raison de sa dangerosité.

Pour ajouter à l’ignominie, un groupuscule antifa lyonnais (NDLR: dont la demande de dissolution par le ministère de l’Intérieur a été stoppée par le Conseil d’Etat) se félicite d’un « retour de bâton » et d’une scène d’« autodéfense populaire contre le harcèlement policier. Face à l’occupation policière quotidienne à la Guillotière, le quartier se défend ».

Non expulsion des délinquants, violence de rue, gauchisme toxique: Toutes les lâchetés françaises regroupées en un seul évènement!

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

2 Commentaires

  1. le retour de bâton, ce sera la guerre entre les français dignes de ce nom et les collaborateurs de tous poils en quête d’une quelconque gloriole qui sied bien aux minables incultes qu’hélas comporte notre peuple.

  2. Quant un homme politique bien connu de sa phobie policière en prétendant que la police tue, sous entendu par plaisir, il ne faut pas s’étonner que des hordes de sauvages essaient de massacrer des représentants de l’ordre publique dés qu’ils en ont la possibilité. De tels personnes devrait être neutralisés.

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

%d blogueurs aiment cette page :