AccueilSociétéJusticeLa confiance dans la Justice à la sauce Dupond-Moretti au plus bas...

La confiance dans la Justice à la sauce Dupond-Moretti au plus bas depuis 60 ans

Cela fait soixante ans que les français n’ont jamais eu si peu eu confiance dans la Justice. En effet, selon un récent sondage de l’Ifop-Fiducial, ils sont 73% à considérer que la Justice ne fonctionne pas de façon satisfaisante. Pire, depuis qu’Emmanuel Macron s’est installé à l’Elysée en 2017, cet indicateur s’est dégradé de 10 points (de 63 à 73%).

Concomitamment, Emmanuel Macron a perdu 10 points dans l’appréciation de sa politique pénale, passant de 37% d’avis favorables en 2018 à 27% aujourd’hui (Voir infographie détaillée ci-dessous).

bilan macron justice

Une défiance marquée vis-à-vis des institutions

De plus, 65% des français considèrent que les juges sont trop laxistes (contre 2% qui ont l’opinion opposé, voir ci-dessous l’infographie), un autre indicateur en forte hausse depuis une dizaine d’années (Ils n’étaient que 51% à le penser en 2011).

juges laxistes sondage ifop

Depuis le début des années Macron, nous avons toujours une majorité de français qui considèrent que les juges sont neutres et impartiaux dans leurs jugements (Ifop, octobre 2019). Quant à Eric Dupond-Moretti, son image est très dégradée depuis sa prise de fonction comme Garde des sceaux: il a un des plus bas niveau de popularité d’un ministre de la Justice avec seulement 30 % d’opinions favorables.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4 / 5. Nombre de vote(s): 3

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. Vous pouvez incendier une voiture de police, de préférence occupé, c’est plus amusant, bien sure, Assassiner un conducteur de bus qui vous demande de mettre un masque, lancer des feux d’artifices sur des policiers ou faire une roue arrière dans la foule des rues piétonnes ou encore foncer sur des policiers lors d’un contrôle routier, par exemple, vous ne serez condamner que comme un vol à l’étalage où à la tire.

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

%d blogueurs aiment cette page :