AccueilMacronLREMEn macronie, 1 salut nazi est donc moins grave qu'1 gilet jaune...

En macronie, 1 salut nazi est donc moins grave qu’1 gilet jaune ou 1 maillot de foot?

Mise à jour du 29 juillet 2022: Le député Renaissance Rémy Rebeyrotte qui avait effectué un salut nazi à l’Assemblée va faire un don de 1000 euros à la Fédération Nationale des Déportés.

Article du 26 juillet 2022: On attendait une sanction exemplaire. La présidente macroniste de l’Assemblée Nationale Yaël Braun-Pivet avait tonné sur France 2, le 25 juillet 2022:

« Je prononcerai la sanction qu’il mérite ».

Yaël Braun-Pivet, dans les 4 vérités, 25/07/2022

On a eu droit à un vaudeville.


Les précédents sous le premier mandat d’Emmanuel Macron

Sous Emmanuel Macron, un député macroniste de Saône-et-Loire, Rémy Rebeyrotte, professeur d’économie de son état, a eu la sanction la plus faible possible pour avoir fait un salut nazi dans l’Assemblée. Moins également que ceux qui précédemment avaient mis respectivement un maillot de foot comme François Ruffin ou un gilet jaune comme Jean Lassalle. La preuve par les chiffres:

  • A la suite de l’incident du 7 décembre 2017 : le député François Ruffin (La France Insoumise) a payé 1378€ (un quart de son indemnité parlementaire) pour être monté à la tribune avec un maillot de foot amateur. Il a écopé d’ «un rappel à l’ordre avec inscription au procès-verbal». Cette amende a été couverte par une collecte de dons à 4725 euros dont le surplus est allé au Secours populaire.
  • A la suite de l’incident du 21 novembre 2018: le député Jean Lassalle (Régions et peuples solidaires) s’est vu retiré 1500€ sur ses indemnités parlementaires pour avoir mis un gilet jaune en séance et avoir refusé de le retirer. Cet incident a été inscrit au procès-verbal.
  • Le 12 juillet 2022 le député macroniste Rémy Rebeyrotte effectue un salut nazi lors d’un vote sur le projet de loi sanitaire. C’était, selon lui, pour dénoncer le geste d’un député du Rassemblement national (celui-ci n’a jamais été identifié ey son geste n’a pas été capturé en images).

« J’ai été entendu par la présidente de l’Assemblée [Yaël Braun-Pivet]. J’ai expliqué mon geste. Je me suis excusé, non pas sur le fond, mais sur la forme, si il a pu, et je le comprends, heurter des consciences« , déclare Rémy Rebeyrotte auprès de France 3 Bourgogne.

« Ce fut un geste maladroit pour rappeler à l’ordre les débordements d’un élu FN. La sanction me semble équilibrée.(…) J’aurais dû interrompre la séance, une séance qui était déjà chauffée à blanc par les extrêmes. Je n’ai pas eu le bon réflexe face à cette provocation du FN« 

Rémy Rebeyrotte, France 3 Bourgogne, 25/007/2022


Au terme de semaines de flottement, et alors que beaucoup de français étaient sur leurs lieux de vacances, il a finalement écopé le 25 juillet 2022 d’un simple rappel à l’ordre sans inscription au procès-verbal. Incroyable de mansuétude!

Il reste désormais au groupe Renaissance à statuer sur le cas Rémy Rebeyrotte. Nul doute que la tape sur la joue tient la corde.

Fascinant pouvoir macroniste où les fautes ne sont jamais châtiés à la mesure de ce qu’elles devraient être.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. Un supporter de l’OGC Nice a été condamné récemment à 1 an de prison avec sursis et 3 ans d’interdiction de stade pour avoir été filmé en train d’effectuer un salut nazi….!!!

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :