AccueilInternationalIslam dans le MondePour la justice belge, l'Imam Iquioussen ne doit pas revenir en France!

Pour la justice belge, l’Imam Iquioussen ne doit pas revenir en France!

Gérald Darmanin et l’Imam Iquioussen jouent une fois de plus au jeu du chat et de la souris. Le symbole de l’expulsion voulu par Ministre de l’Intérieur de lutte contre l’islam radical se retourne contre lui et c’est l’islam qui triomphe!

La Belgique, où l’Imam Iquioussen s’était enfui depuis cet été, est un pays où la «soustraction à l’exécution d’une mesure d’éloignement» n’est pas une infraction. De fait, le Mandat d’Arrêt Européen porté contre l’Imam par une juge de Valenciennes (en date du 28 juillet 2022) n’est pas valide et ne peut s’y appliquer. C’est la thèse, recevable à ce stade de la procédure, défendue par les avocats de l’Imam, Maitre Lucie Simon et Maitre Nicolas Cohen.


La riposte des avocats d’Iquioussen

Car les avocats d’Iquioussen craignent un procès inéquitable s’il a lieu en France tant la polémique est forte. Et ont déposé une plainte en diffamation contre le ministre de l’Intérieur, qui le qualifiait de «délinquant, fuyard et séparatiste». Pourquoi ce pays tente t-il de protéger « cet amoureux » du plat pays?

Gérald Darmanin avait commis la grossière erreur de claironner, tambour battant, l’expulsion du prédicateur marocain en juillet dernier. Alerté, Hassan Iquioussen eu tout le temps de se trouver une planque en Wallonie alors qu’il était fiché S depuis 18 mois (NDLR: et sans surveillance cela va de soi).

Arrêté le 30 septembre en Belgique, ce séparatiste se considère dans son plein droit : il est expulsé, donc il vient en Belgique. Pour la France, la procédure n’est pas respectée: il devait retourner au Maroc, son pays d’origine. La balle est dans le camp de la Justice belge, qui doit communiquer davantage sur cette affaire en début de semaine.


Retour sur le dîner Iquioussen-Darmanin

Rappelons le motif de l’expulsion : «un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d’une vision de l’islam contraire aux valeurs de la République». En 2014, ce même discours ne gênait aucunement Monsieur Darmanin, candidat aux élections municipales, qui profita de l’aura de cet Imam, à l’occasion d’un dîner confirmé par le JDD, qualifié de « très bonne soirée » par Iquioussen, sans doute pour gagner les voix musulmanes dans le Nord.

Depuis le 30 septembre 2022, date de son arrestation, l’Imam poursuit sa vie dans une prison belge en attendant la suite…

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de vote(s): 4

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

%d blogueurs aiment cette page :