Pour 72% des français, il y a trop d’immigration en France

Dans le dernier sondage Odoxa* (🗗Le Figaro) sur le sentiment des français sur l’immigration légale et illégale, on constate un durcissement de l’hostilité nette des français sur le sujet. Cela confirme une étude du mois d’août 2022 selon laquelle pour 62% des français, l’immigration n’était pas (ou plus) une chance pour la France.

Ainsi, depuis une enquête de BVA en 2018 qui portait sur la même question, le nombre de français qui considèrent qu’il y a « trop d’immigration en France » a progressé de 9%, passant de 63% autrefois à 72% aujourd’hui. Même chez les sympathisants Renaissance (ex-LREM) la adeptes du durcissement de la France vis-à-vis de l’immigration est de 66%.


Le (dépôt de) bilan d’Emmanuel Macron étrillé

C’est dans la même proportion (7 sur 10) que les français jugent avec sévérité la bilan d’Emmanuel Macron sur sa politique migratoire. Et pas pour les mêmes raisons, selon son inclinaison politique.

À gauche, on considère qu’il n’est pas assez accueillant. Car ne le perdons pas de vue, il reste toujours 30% des français qui considèrent qu’il faut continuer d’accueillir des migrants.

À droite, c’est tout l’inverse. Les français de sensibilité de droite reprochent à Emmanuel Macron des mesures telles que : élargir le réunification familiale, vouloir ouvrir l’emploi aux immigrés illégaux avec les « métiers en tension », répartir les migrants dans les campagnes, etc., etc.


Malgré la bien-pensance, les français étaient contre l’accueil de l’Ocean Viking

Et plus récemment encore, une courte majorité de français (53%) reproche au Gouvernement d’avoir accueilli les occupants du bateau humanitaire Ocean Viking dans le port de Toulon le 11 novembre 2022, contre 46% qui pense le contraire.

Et quant l’asile à accorder aux étrangers persécutés dans le monde, la tolérance des français touche à ses limites. En 4 ans, le nombre de français favorables à l’accueil de ces populations a chuté de 65 à 52% (contre 48% sont contre).

Vous le voyez à travers ces chiffres, un ajustement cosmétique en trompe l’œil comme le proposent Gérald Darmanin et Olivier Dussopt n’est pas suffisant. Il fait une révolution copernicienne de l’approche de l’immigration que seul un retour au peuple permettra pour prévaloir sur tous les corsets infligés à la France sur sa souveraineté territoriale.


*Etude portant sur 1004 français de 18 ans et plus, les 23 et 34 novembre 2022.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 007 881 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :