L’interdiction de l’Université aux femmes en Afghanistan fait bondir

Nous vous parlions en mai 2022 des décisions des talibans au pouvoir en Afghanistan d’interdire aux filles d’aller à l’école et aux femmes de voyager seules. Désormais, du jour au lendemain, depuis mardi 20 décembre 2022 c’est à l’Université que les personnes de sexe féminin ne sont plus autorisées (Le parisien). Le tout au nom de la religion d’Etat, l’islam.

En marque de protestation, dans certaines universités, les garçons ont quitté en masse leur examen comme en témoigne ces images. De la même manière, des professeurs démissionnent ou quittent les cours en guise de soutien.

Le ministre de l’enseignement supérieur des talibans, en parlant de l’interdiction d’accès à l’université pour les femmes, déclare que par cette mesure unilatérale, il s’agit d’:

«Empêcher l’éducation des femmes est l’ordre du prophète. La femme est la terre fertile de l’homme. Elle doit être au service de l’homme et pas s’éduquer.»

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 889 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :